EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Assiette de fruits - François Gall (1912-1987)
Assiette de fruits - François Gall (1912-1987) - Tableaux et dessins Style
Réf : 56737
3 800 €
Époque :
XXe siècle
Signature :
François Gall (1912-1987)
Materiaux :
Huile sur toile encadrée
Dimensions :
L. 65 cm X l. 54 cm
Tableaux et dessins Tableaux du XXe siècle - Assiette de fruits - François Gall (1912-1987)
Le Chef d'oeuvre inconnu
Le Chef d'oeuvre inconnu

Peinture fin XIXe début XXe siècle


+33 (0)1 40 27 08 08
+33 (0)6 78 77 88 24
Assiette de fruits - François Gall (1912-1987)

Une huile sur toile mesurantt (65X54 cm sans le cadre) représentant une assiette de fruits signée en bas à droite GALL, une oeuvre de François Gall (1912-1987) circa 1940

Peintre hongrois, naturalisé français en 1949, il suit les cours d’Arts plastiques à l’école Nagybània ( Ecole de Barbizon hongroise), et grâce à des Bouses d’étude, il voyage en Europe, perfectionne son talent à l’Académie royale des Beaux-Arts de Rome, puis Paris où il s’installe en 1936. Fréquentant les peintres montmartrois et ceux de l’Ecole de Paris à Montparnasse, il participe avec eux à l’animation et découverte de la vie artistique de la Capitale : André Derain, Pablo Picasso, Marquet, Raymond Savignac, Gen Paul, Zadkine, Moïse Kisling. Tout en réalisant leurs portraits Edith Piaf, Charles Durand Ruel, Maurice Chevalier, Roland Dorgelès …

Formé à travailler sur le motif, l’artiste met l’accent dans ses premières œuvres sur des sujets sociaux : ses peintures naissent d’une palette sombre et témoignent de la misère de ses compatriotes Hongrois ou des ruelles cachées de Rome et Paris. Son œuvre «Du pain pour le peuple», qui décrit une longue file d’attente de familles devant la boulangerie, lors de la crise du pain, est honorée de la Médaille d’Or au Salon des Artistes Français, en 1947, deux ans avant sa naturalisation.

La rencontre de sa Muse Eugénie, les joies de la famille et la naissance de leurs trois enfants, allégeront la palette de Gall. Il puise dans le vaste échantillon humain que Paris lui offre avec son atmosphère cosmopolite de culture et de liberté, ses alentours de parcs et forêts. Par tous les temps, au chevalet, il peint l’animation de la vie parisienne, ses boulevards, brasseries, ponts et quais, bâtiments célèbres, fêtes, hippodromes, en des toiles sereines et colorées, dont les principaux personnages sont souvent l’épouse Eugénie et leurs filles Marie-Lize et Elizabeth-Anne.

Après un passage par le Fauvisme et le cubisme ( peu connu) Gall reste fidèle au cours de sa carrière au style post-impressionniste typiquement français pour lequel il a reçu de nombreux Prix et distinctions, en France et à l’étranger.

Il est décédé en 1987 suite à une crise cardiaque, lors d’une Commission de défense des artistes. Bon nombre de ses œuvres achetées par l’Etat, figurent en des Fondations et Musées Parisiens, Hongrois, et dans le monde entier.

Le Chef d'oeuvre inconnu

Tableaux du XXe siècle